Accueil > Programme > Programme 2011-2012

 Programme 2011-2012

jeudi 1er septembre 2011

Vendredi 23 septembre 2011 – Chanson - Suisse romande

FreÌ deÌ ric Recrosio : Ça n’arrive qu’aux vivants : chansons drôles mais pas que

20h30 – Salle communale de Vicques

FreÌ deÌ ric Recrosio (chant), Alain Roche (piano), Alain Tissot (batterie), Baptiste Grand (percussions)
« Frédéric Recrosio est un homme de mots, un homme d’histoires – des histoires dans lesquelles des sentiments trop forts font se bousculer les mots. Est-ce pour les dompter, pour les caresser, pour les dresser en bouquets amoureux qu’il a décidé d’écrire des chansons ?  » Bertrand Dicale
« En scène, je n’a jamais fait qu’une seule chose : raconter des histoires.
Des mots – àla poursuite de la plus grande sincérité possible.
Aujourd’hui, ces mots, c’est en musique que je voudrais les dire - peut-être pour tomber le masque encore davantage ; sà»rement pour plonger plus au fond de ce qui fait une vie. Pour un tour de chant théâtral, plus ému, où le rire aurait sa place, mais le reste aussi, enfin. Dans le souhait d’envisager une approche formelle inventive - et pour créer un univers sonore propice àces histoires - je voudrais plonger dans une recherche avancée, avec des musiciens au geste singulier, pour dépasser le tour de chant classique – et emballer ces mots dans un écrin musical original.  »
Frédéric Recrosio

Suppléments de Frs 10.- (Frs 20.- pour le forfait famille)

Écouter FreÌ deÌ ric Recrosio sur son site


Vendredi 28 octobre 2011

Ludiane Pivoine + Lia

20h30 – Forum St Georges, Delémont

Christophe Farine (basse), Bertrand Vorpe (guitare et voix), Nicolas Pittet (batterie), Luca Jeannerat (trombone et voix), Claude Rossel (piano), Pauline Krüttli (violon), Baiju Bhatt (violon), Carole Monnat (alto), Sara Oswald (violoncelle)
Embarqué dans différents projets musicaux depuis 2004, notamment en tant que chanteur du groupe Ska Nerfs, Félicien Donzé, sous le nom de LiA, donne aujourd’hui une place plus importante aux textes et aux musiques qu’il affectionne. Ce nouveau projet plus personnel laisse libre cours àson imagination, àses envies et ses influences musicales.

Écouter Lia sur son site

« Â Une jeune femme lumineuse àla voix claire comme un premier matin du monde.  » dit de Ludiane Pivoine Pascal Rinaldi. Des allures de fée, une voix ensorcelante des textes délicats, drôles et pleins de vérités parfois crues. Auteur, compositeur, interprète et chanteuse, la jeune franco-suisse Ludiane Pivoine fait preuve de beaucoup de générosité sur scène et dans ses textes. Elle vous embarque l’air de rien dans son univers et, au détour d’un refrain vous arrache un rire, une larme ou une question…

Écouter et voir Ludiane Pivoine sur Youtube


Jeudi 17 novembre 2011

Cyril Mokaiesh : Du rouge et des passions

20h30 – Forum St Georges, Delémont

Admirateur de Paul Eluard autant que d’Henri Miller, Cyril Mokaiesh a su tracer une voie médiane et personnelle entre l’exaltation du désir de l’un et la violence charnelle de l’autre. Comme dans son interprétation il aura sur tempérer l’ardeur d’un Ferré par une dose de satiné àla Sheller (Nos yeux), logiquement accompagnée d’un goà»t assumé pour l’épique mais aussi, au besoin, d’une retenue romanesque au piano (Du rouge et des passions). A 24 ans, Cyril Mokaiesh impressionne déjàcomme certains des maîtres qui l’ont éveillé àl’écriture de chansons et, en ayant osé détruire les murs des guitares qui lui encombrait la vue, il a tout désormais pour regarder très loin.
« Fils d’un avocat d’origine libanaise, Cyril Mokaiesch s’investit d’abord dans le tennis, jusqu’àdécrocher un titre de champion de France junior. Il décide pourtant de tout plaquer et de foncer tête baissée dans la musique. La vingtaine fougueuse, l’admirateur de Ferré couche ses pensées, ses humeurs, assume une certaine naïveté utopique dans l’engagement. Son passage aux Francofolies de la Rochelle cet été a animé le festival d’un vent frais de renouveau.  » Gilles Renaud, Libération

Écouter Cyril Mokaieshsur son site


Mercredi 23 novembre 2011

La bibliothèque de Clarika : une balade littéraire en chansons

20h30 – Forum St Georges, Delémont

Clarika a cinq albums àson actif. Le dernier opus, intitulé « Moi en mieux  » et réalisé par Jean-Jacques Nyssen et Florent Marchet, prouve une fois encore que son insolence et sa légèreté trompeuse font du bien ! Qu’elle s’invite dans les vestiaires des garçons, qu’elle s’efforce de calmer les ardeurs d’un cousin trop sentimental, qu’elle conjure son amoureux d’enlever son imperméable (et le reste) ou l’implore de ne pas lui demander sa main, la chanteuse Clarika s’autorise une liberté de ton qui n’a pas manqué de faire des « petites  ». Parce que oui : avant Anaïs, la Grande Sophie et quelques autres, il y eut Clarika. Fantaisiste sans scrupule, désinvolte jusqu’àl’humour noir, vous serrant la gorge au moment où vous vous y attendez le moins, voici une fille qui déjoue les étiquettes trop faciles, trop rapides. Libre comme l’air, en somme. Or quoi de plus salutaire dans un univers musical si souvent formaté ?
Rien d’étonnant àce qu’on apprenne que Clarika est une grande lectrice. Et rien d’étonnant àce qu’on lui suggère de nous ouvrir sa bibliothèque.

Écouter Ludiane Pivoine sur Myspace


Samedi 10 décembre 2011

Joë l Favreau : Salut Brassens

20h30 – Forum St Georges, Delémont

Joel Favreau (voix-guitare), Marc Berthoumieux (accordéon)
Pour les dix ans du Temps des cerises, àl’occasion du trentième anniversaire de la mort de Brassens. Joë l Favreau fut la deuxième guitare de Brassens, proche parmi les proches, il interprète magnifiquement les Å“uvres du grand Georges. Brassens, d’ailleurs, aimait l’accueillir d’un affectueux "Comment vas-tu, galopin !". Le galopin a les cheveux blancs, ses amis Georges et Pierre (Nicolas) ont quitté la scène. Le gentil jeune homme qui oeuvrait sous l’œil complice du bon Maître n’a vieilli que du poil. L’accompagnateur inspiré (pas seulement de Brassens, de Colette Chevrot qui le lui fit rencontrer, de Moustaki, Duteil, Higelin, Le Forestier) est resté musicien àpart entière. Il interprète Brassens avec ce petit supplément d’âme que lui permet son intimité avec l’œuvre. C’est cette qualité de témoin de l’oeuvre qu’il n’utilise jamais pour donner àqui que ce soit des "leçons de Brassens", qui reste si précieuse sous la forme "c’était comme ça...", "làon avait mis un ré..."... pour tous ceux qui veulent mieux connaître l’original pour mieux l’adapter.

Écouter et voir Joë l Favreau sur Youtube


Dimanche 22 janvier 2012 – Spectacle musical – Suisse romande

Yvette Théraulaz : Comme un vertige

17h00 – Forum St Georges, Delémont

spectacle musical de Yvette Théraulaz : mise en scène François Gremaud 
Yvette Théraulaz, c’est une présence unique, une bête de scène comme il en existe peu en Suisse. L’actrice joue, chante, raconte ces bouts de vie qui composent la sienne et qui font la nôtre. Elle inrterroge ici le temps, comme s’il fallait àla fois conjurer celui qui passe et celui qui charrie son lot d’humour et de générosité. Comment s’accepter, rire, s’indigner et entraîner le public dans cette aventure ? Yvette Théraulaz a convoqué ànouveau sa jeune équipe artistique. Pour la diriger, elle a fait appel àl’univers caustique et décalé du metteur en scène François Gremaud. Une manière de sortir du cadre et de remettre en question la grande artiste qu’elle est.


Vendredi 27 janvier

Pamplemousse Dans le cadre du Patchwork festival (concert suppémentaire hors abonnement)

Dès 20h00 – Forum St Georges, Delémont

"Situé entre le vieux Paris des années 30 et la scène française actuelle, Pamplemousse ne cesse de flâner hors du temps sur des airs de chanson française tintée de jazz, reggae, valse, rock ou swing. Le quintet (guitare, voix, accordéon, contrebasse, saxophone et batterie) aux arômes multiples, vous emmène dans des univers alliant larmes et sourires, bonne humeur et tristesse, joie et mélancolie.  » Concert proposé par le Temps des Cerises dans le cadre du festival Patchwork.

Pamplemousse sur MX3


Vendredi 10 février 2012

Christophe Bell Œil : Ferdinand En 1ère partie : Charlotte parfois

Concert reporté àla saison prochaine

20h30 – Forum St Georges, Delémont

Ce projet àdeux têtes (Christophe Bell Œil et Marc Leroy) nous conte, au gré de chansons cruelles et fantastiques, l’histoire de Ferdinand, jeune garçon fantasque et rêveur. Dans sa tête plein de musiques, de grands orchestres, des personnages inquiétants àl’image de ses peurs d’enfants qu’incarne Christophe Bell Œil sous les traits de Monsieur Ut, chanteur de l’extrême aux textes surréalistes et au visage bardé de blanc. Marc Leroy alias Docteur Hector, aussi chanteur, pianiste, organiste, clarinettiste, entouré d’objets du quotidien et d’une étrange machine boucleur, joue les gardes fous et faire-valoir àcet étrange Monsieur Ut.

Écouter Christophe Bell Œil sur Myspace

Charlotte parfois est un O.V.N.I. dans le paysage de la chanson suisse romande : On ne sait jamais si ces 5 valaisans sont conscients de ce qu’ils nous proposent, si leur schizophrénie est entretenue ou combattue, mais au final peu importe…Il reste leurs chansons qui font si souvent mouche, qui nous confortent, nous bousculent, nous touchent ou nous agacent, et ceci pour notre plus grand plaisir...

Écouter Charlotte parfois sur Myspace


Samedi 10 mars 2012

Simon Gerber En 1ère partie : Pierrot le Fou

20h30 – Forum St Georges, Delémont

Nouveau spectacle pour le chanteur jurassien (du sud…oui !) qui accompagne actuellement Sophie Hunger en tournée. "Simon Gerber, ce chanteur àtout faire qui a toujours tout pour plaire, déglace àla guitare électrique ses airs de fin de nuits. Autant de mélancolies blafardes mais jamais cafardeuses d’un créatif instinctif qui ravale, sourire en coin, les façades d’Elvis et de Tom Waits. Un répertoire de riens ou de destins qui en disent long, que le natif de Bienne àla voix fumée truffe de parfums de terroir, de nostalgie émue. Chez Gerber en somme, c’est le blues d’un optimiste de nature qui défile. A pas de velours ou de façon organique." (E.H.)

Écouter Simon Gerber sur son site

Créé en 2005, Pierrot le fou est avant tout un laboratoire prétexte àdes découvertes artistiques. Cinq personnalités fortes aux expériences musicales diverses, mais une envie commune de partager leurs coups de gueule et leurs coups de coeur.

Écouter et voir Pierrot le fou sur Dailymotion


Mercredi 4 avril 2012

Loïc Lantoine

20h30 – Forum St Georges, Delémont

Loïc Lantoine est auteur-conteur-diseur, voire un peu chanteur. Il fait de la chanson pas chantée pour raconter sa vie et celle des autres d’une façon poétique, drôle, désespérée et surprenante. D’origine lilloise, Loïc Lantoine a commencé par fréquenter les bistrots de la capitale avec des groupes comme La rue Kétanou. Poète rock’n’roll, il sort des bistrots pour occuper les premières parties des Ogres de Barback, ou encore François Hadji Lazaro. Depuis les critiques l’ont largement encensé et le public aussi ! Il y a chez Loïc Lantoine quelque chose d’incertain : poète, slameur, un peu chanteur, comédien, ce qui est certain c’est qu’il est tout àla fois ! ...

[Écouter et voir ]Loïc Lantoine sur Youtube->http://www.youtube.com/watch?v=ML3f6-Eo1qk]


Vendredi 4 mai 2012

Albin de la Simone : Solo En 1ère partie : François Gaillard

20h30 – Centre réformé, Delémont

Les chansons d’Albin de la Simone sont des bulles pop lumineuses aux meÌ lodies raffineÌ es. Elles content d’une poeÌ sie piquante des histoires de vie, entre leÌ geÌ€reteÌ et pesanteur eÌ trange, fragiliteÌ et force. Collaborateur des uns et des autres (Souchon, Vanessa Paradis, Delerm, Arthur H, Boogaerts ou meÌ‚me Iggy Pop...) Albin parcourt une rivieÌ€re paralleÌ€le en prenant aÌ€ contre-courant les codes de la chanson française, meÌ‚lant sans complexes les rythmes et les atmospheÌ€- res les plus contradictoires. Deux ans apreÌ€s la sortie de son troisieÌ€me album Bungalow, apreÌ€s une tourneÌ e
en groupe eÌ lectrique, puis acoustique, Albin de la Simone se produit seul en sceÌ€ne, et sans sonorisation. Plus preÌ€s, toujours plus preÌ€s. Du public, de ses chansons, et de lui-meÌ‚me.

Écouter Albin de la Simone sur Myspace

Des textes forts qui viennent des tripes, des musiques àla Nino Rota, proches de l’univers déjanté de Kusturica, tout cela toujours teinté d’humour... François Gaillard cultive le côté bastringue en chantant, slamant parfois, àl’aise sur scène comme sur un immense terrain de jeux. Sa présence scénique révèle un homme énergique, généreux et profondément attachant."

Écouter François Gaillard sur Myspace


PROGRAMMATION MAI LITTERAIRE 2012


jeudi 3 mai 2012

Isabelle Flükiger

20h15 - Musée jurassien d’art et d’histoire, Delémont

Isabelle Flükiger vit àBerne. A 33 ans, elle publie son quatrième roman, Best-Seller, aux Editions faim de siècle. Un conte tendre et lumineux qui décrit quelques semaines de l’existence d’un jeune couple qu’elle dissèque d’une plume incisive. Un chien bouleverse la vie de ce couple trop occupé àgrimper l’échelle sociale. Ces deux héros vont découvrir que l’égalité est un leurre, la méritocratie une fiction et, surtout, que la chance est bête àmanger des croquettes. « Ce récit est porté par une liberté de ton rafraîchissante et beaucoup de drôlerie, par une lucidité désabusée et une fragilité émouvante  » (Anne Pitteloud, Le Courrier).


jeudi 10 mai 2012

Pascal Janovjak

20h15 - Musée jurassien d’art et d’histoire, Delémont

Pascal Janovjak est né en 1975 àBâle. Il vit àRamallah en Palestine. Actuellement il séjourne àl’Institut suisse de Rome pour un travail d’écriture. Il a publié un recueil de prose poétique Coléoptères aux Editions Samizdat, un roman épistolaire àquatre mains A toi avec l’écrivaine Kim Thuy et un roman, L’Invisible chez Buchet-Chastel, roman social àla lisière du fantastique, une critique acérée du culte de la performance de l’individu contemporain. « Son récit est d’un écrivain pur jus, avec un mélange de sensualité et d’humour détonant  » (Jean-Louis Kuffer, 24 Heures).


jeudi 24 mai 2012

Edouard Höllmüller

20h15 - Musée jurassien d’art et d’histoire, Delémont

Edouard Höllmüller réside àVillars-sur-Fontenais. Traducteur de Aux bornes de Christian Schmid et de La crête bleue de Katharina Zimmermann, il publie son premier livre, L’Envol - Fragments de langue paternelle, aux Editions d’en bas. Un récit-restitution qui prend sa source dans l’enfance de l’auteur. Enquête de famille et de société, quête marquée par la langue -paternelle- qui émerge par bribes, par fragments, au fil du récit. Un texte de résilience d’où surgit une parole, une voix singulière, qui prend son essor, son envol, au-delàdes drames familiaux aux accents de tragédie.

Télécharger le flyers du programme